Marseille : Violence gratuite. Un septuagénaire battu à mort.

Publié le 19 Décembre 2011

Marseille : mort roué de coups pour une place dans le bus

Une femme de 30 ans écrouée après la rixe mortelle, place de Strasbourg

Les chauffeurs de bus avaient interrompu mardi le trafic en signe de

Les chauffeurs de bus avaient interrompu mardi le trafic en signe de "solidarité" envers leur collègue agressé.

Photo Patrick Nosetto

 

Les passagers n'en ont d'abord pas cru leurs yeux. Comment cette femme d'à peine 30 ans, accompagnée de sa fille, pouvait-elle à ce point s'acharner, avec une telle violence ? En face d'elle, un homme à l'apparence malingre, âgé de 70 ans, qui venait de s'asseoir, sur une place réservée aux personnes handicapées. Pour une raison que la justice n'a pas encore établie, elle l'a apostrophé, puis l'a frappé, jusqu'à ce qu'il perde connaissance, sur le trottoir.

Les faits se sont produits lundi en fin d'après-midi, dans un bus de la ligne 49, au niveau de la place de Strasbourg (3e). Déjà, en début de semaine (notre édition du 14 décembre), les enquêteurs de la Brigade criminelle de la Sûreté départementale avaient lancé un appel à témoins. Après la stupéfaction, des passagers, au moins deux, étaient intervenus pour mettre fin à cette insoutenable scène de violence. La police cherchait notamment à comprendre comment les faits s'étaient enchaînés dans le bus et pourquoi l'altercation s'était produite.

Ils ignoraient encore que la victime allait décéder des suites de ses blessures. Le septuagénaire a finalement succombé dans la nuit de mercredi à jeudi, à l'hôpital de La Timone, où il n'était jamais sorti de son coma.

Depuis, les témoignages manquent. L'enquête a simplement permis de reconstituer le début de la rixe. Vers 17 h 30, la victime, un homme malade souffrant de troubles respiratoires, monte dans le bus. Il demande à deux personnes assises sur les places réservées aux invalides et aux handicapées de le laisser s'asseoir. Elles s'exécutent. À quelques mètres de lui, une femme l'interpelle. Sa fille de 8 ans et une amie se trouvent à ses côtés. Des insultes sont-elles échangées ? Toujours est-il que la jeune femme sombre dans une colère noire, empoigne l'homme, qui se défend. Des voyageurs, dont l'amie de la mise en cause, tentent de les séparer. Selon d'autres témoignages, c'est même la fillette qui se rend devant la cabine du conducteur pour lui demander d'arrêter son véhicule.

Mais une fois le bus arrêté, la bagarre se poursuit sur le trottoir. Le vieux monsieur commence à suffoquer. Il sort un aérosol de Ventoline mais ne réussit pas à respirer sa dose. Il finit par s'affaler sur le capot d'une voiture, sous les coups incessants de la jeune femme.

Elle est finalement interpellée non loin, après l'alerte donnée par les témoins. Placée en garde à vue, elle a été déférée au parquet mercredi, mise en examen et écrouée pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Elle était ivre au moment des faits et avait déjà été arrêtée pour des violences, en 2009. Elle avait cogné sur sa voisine, avec un extincteur. Toute personne ayant assisté à la rixe peut contacter la Brigade criminelle au 06 14 08 03 61.

Romain LUONGO

On retire un enfant à une famille d'accueil parce qu'elle donne trop d'amour et on laisse des mères de famille élever des enfants dans l'alcool et la folie! Cette petite fille de 8 ans en est marquée à vie! Que font les fonctionnaires de la petite enfance?Ndlr Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

island girl 20/12/2011 00:34


écrouée pour coups et blessures ayant entrainé la mort sans intention de la donner...les juges seront cléments..;dans l'ile les juges sont débordés comme partout en france mais les langoustes se
portent bien.

DUMAREDEBOUC 19/12/2011 16:19


Encore une déséquilibrée sous l'emprise de quelque chose...alcool, coran, ??? Attention aux incompatibilités. On ne sait pas où on va, mais comme dirait ma grand mère, on y va tout droit.

rosalie 19/12/2011 15:10

Bonne question Mr Brazon. On se demande aussi dans quel monde on vit, dans lequel les coupables deviennent victimes et les victimes coupables. Je ne sais si 2012 sera meilleur que 2011 mais j'en
doute surtout si le PS arrive au pouvoir, ce que nous devons empêcher de toutes nos forces.