Manuel Valls, sourd et aveugle: l'armée dans les cités... pas question! Par Gérard Brazon.

Publié le 31 Août 2012

Gérard 52ansAprès la quatorzième agression à Marseille et le vingtième mort depuis le début de l'année, tout va bien en France et dans les cités où règnent la délinquance, le fric de la drogue, les 300€ par semaine pour des gamins de 10 ans qui font le guet. Pourquoi leur parler de travailler pour gagner le SMIC et du nécessaire respect des policiers payés avec un lance-pierre et que la hiérarchie et la Justice siffle au pied au moindre écart?

Il fut un temps où les politiques avaient des visions, d'autres une certaine idée de la France, parfois ils avaient des éclairages mais notre Ministre de l'intérieur est sourd et aveugle. A la demande d'une élue du Parti Socialiste demandant que l'armée intervienne voici la réponse de Manuel Valls dans  l'hebdomadaire Le Point.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a affirmé jeudi qu'il était "hors de question" que l'armée intervienne dans les quartiers nord de Marseille, comme l'a réclamé une élue socialiste marseillaise. "Il est hors de question que l'armée puisse répondre à ces drames et à ces crimes. Il n'y a pas d'ennemi intérieur", a assuré le ministre de l'Intérieur, qui a prôné "une réponse globale, en profondeur et particulièrement forte" contre la criminalité, en réponse à la demande de la sénatrice-maire PS des 15e et 16e arrondissements de Marseille, Samia Ghali.

L'armée dans les citées en révolte permanente? Que nenni braves gens.

L'armée comme sauvegarde de la nation en péril sur environ 700 portions de son territoire? "Où sont les périls" demande-t-il? "Il n'y a pas d'ennemi intérieur" lance-t-il.

L'armée comme seule solution au manque chronique de policiers et de gendarmes? Comme moyen de reprendre en main une jeunesse qui déteste la France, comme une façon de redécouvrir le service militaire supprimé par le radical-socialiste Jacques Chirac grand ami de François Hollande? Pas question, ce n'est pas le sujet, pas de stigmatisation, pas de doigts tendus vers cette jeunesse qui représente la nouvelle richesse de la France nous disait il y a peu la fameuse ministre de la culture Aurélie Philippetti.

"Ce ne sont que quelques individus bien connus des services de police"! Tellement bien connus que ceux-ci ne les regardent plus, ne les arrêtent plus tant ils savent que de toutes les façons, ils seront dehors avant même qu'ils aient fini leurs rapports ou avant la fin de l'engueulade donnée par une hiérarchie qui ne veut pas de vague. Pas fou le policier de base, il a bien compris dans quel bourbier il est, et même que dans son équipe, il risque de se faire dénoncer par un de ses collègues bien formatés "droits-de-l'hommiste" pour comportement déviant tout simplement parce qu'il aura demander ses papiers à un "djeune".

Alors l'armée au secour de l'impuissance (déliquescence?) de la police, de la gendarmerie? Pourquoi faire puisque Madame Taubira veille!

Car enfin, que  fera l'armée en cas d'arrestations des délinquants si ce n'est de les remettre à la justice qui trouvera bien une façon d'accuser l'armée d'être trop violente et manquant d'égard pour ces "richesses" de la France.

L'armée devra-t-elle s'équiper, agir avec ses propres tribunaux? Mais de quel droit  grand Dieu?

D'aucuns pensent chez les bobos des Grandes Gueules sur RMC que l'armée sera plus respectée! Quelle naïveté tout de même... Où vivent donc ces gens qui s'imaginent que le "djeune" forcément "défavorisé" et issu bien entendu des "quartiers difficiles" va saluer bien bas le soldat avec le respect dû à son uniforme? Foutaises bien sûr!  Il va surtout profiter de l'uniforme pour se la jouer à "l'intifada". Pire, il va se la jouer en "résistant de la cause palestinienne" où jouer un remake du FLN histoire de se taper du soldat français facile puisqu'il ce soldat n'aura pas plus que le policier, le gendarme, de droit le répliquer. Et ainsi, on verra les premiers soldats "morts pour la patrie" qui n'auront même pas besoin d'être rapatrié!  Une première...

Comment ces hommes politiques de gauche et de la droite molle peuvent-ils être aussi stupides?

Ce n'est pas l'intelligence qui leur manque à tous ces braves gens, ce n'est pas l'information non plus, ce n'est pas les moyens policiers, juridiques et militaires qui leur font défaut, c'est la trouille qui les anime.

Ils ont déjà peur de l'écart de langage, la peur de Bruxelles, la peur de la cour européenne, la peur d'être traités de fascistes, la peur du "qu'en dira-t-on" et surtout la peur de la bavure, l'inévitable bavure lorsque de jeunes délinquants font dans la provocation, tirent à balles réelles, blessent des policiers, agressent dans les rues femmes, enfants, vieillards, font la loi dans les halls d'immeubles, les escaliers, organisent des barrages filtrants aux portes des cités devenues territoires "hors république". Alors imaginez la peur de l'incident, de la bavure sur un de ces pauvres "jeunes défavorisés", blessés alors qu'il ne faisait que  manifester tranquillement avec des pierres, sa colère justifiée par tous les droits-de-l'hommistes de France et de Navarre. Alors qu'il tendait innocemment, sans vouloir faire le mal, un piège à des policiers pour mieux les plomber dans un grand "nique ta mère"!

C'est grave docteur? Oui monsieur, nos politiques sont gravement malades mais ce sont les citoyens qui en meurent! C'est toute la différence. 

Gérard Brazon

 

Ces textes et traductions sont libres de publications à la condition de nommer les auteurs et les traducteurs ainsi que le site: http://www.gerard-brazon.com. Résistance à l'islamisation!

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Claude Noyé 02/09/2012 11:14


Bonjour,


Je me souviens d'avoir assisté quand j'était tout petit à une intervention de la Gendarmerie Nationale ... Route barrée, barbelés, dispositifs anti-véhicules et ils


J'étais fier pour mon pays et pourtant, je ne devais avoir que 4 ou 5 ans ...


Ils étaient tous équipés de gilets pare-balles et de pistolet mitrailleurs Mat49...


La racaille pouvait ramper !!!!!!!!!!!


C'était la nuit, sur une nationale et les projecteurs y était déployés ... 


C'était un autre temps .... Celui où on ne laissait rien passer !


Je suis désolé d'avoir à le dire mais les élus sont parfois des boulets et Mr Valls en est notablement un ... particulièrement pénible à traîner au poste qu'il occupe ... Comment
peut-on donner des responsabilités à des gugusses pareils ?  Ah au fait il faut rappeler que ce monsieur est membre du groupe Bildelberg et par conséquent qu'il
participe à l'établissement du fameux chaos qui doit créer "un ordre nouveau" .... (Mais quelle misère que ces pauvres élites aussi pitoyables !)


FRANCE LIBRE, GRANDE, PROSPERE, FORTE ET INDEPENDANTE  !

23bixente23 01/09/2012 10:48


nb: à mon post précédent, il fallait bien sûr lire "zéLites" et non pas "zémites" ! dsl fottte de frrape... ^_^

23bixente23 01/09/2012 10:46


selon moi, l'utilisation de l'armée plutôt que de la gendarmerie + police relève du détail. ce qu'il manque avant tout, c'est la décision de nettoyer, la volonté de le faire... et ça, tant que ce
sera les socialopes et autres upms qui auront le pouvoir de décision, faut pas compter dessus !


jusqu'à quand allons-nous laisser faire ? combien de temps avant que le peuple (le vrai, pas la racaille qui cause les guérillas urbaines actuelles !) ne se lève et reprenne le pouvoir que ces
zélites de mes deux lui ont volé depuis des siècles ?!


@S. Dekerle: j'ai lu qq analyses sur des sites comme Riposte Laïque et autres: les zémites actuelles n'achètent pas la paix sociale, elles n'achètent que du TEMPS, car tôt ou tard, ça va péter.
on aurait pu dire qu'elles achetaient la paix sociale s'il n'y avait pasz cette menace d'explosion imminente permanente.

marco 01/09/2012 09:53


L'armée est parfaitement capable de faire du maintien de l'ordre,elle l'a déjà prouvée en algérie et dans beaucoup d'autres cas,par contre ses moyens sont plus brutaux ,pas question de prendre
des gants avec des délinquantsMais nous avons quand même des quartiers de non droits que l'on pourrait qualifier de repaire au grand banditisme et là,l'armée pourrait faire merveille,a condition
de pouvoir utiliser son armement bien sûr.

LA GAULOISE 01/09/2012 08:31


Quand on est bien à l abri dans sa voiture avec chauffeur , dans les différents ministeres ou à l'elysee et sous protection policière , qu'est ce qu'on en a à faire de la sécurité des français?

Yves IMBERT 31/08/2012 20:15


Pour une fois je ferais dans le politiquement presque correct en disant que l'ARMEE n'est pas formée pour le maintien de l'ordre, personnellement on m'a appris à combattre sur des terrains
difficiles mais pas à interpeller,  ce n'est pas nouveau et Bigeard avait rencontré  ce problème à Alger.


Par contre la police et la gendarmerie sont formées à ça et il suffit de leur donner les directives utiles outre compléter leurs moyens matériels.


Quand je vois que les CRS se laissent tirer dessus sans riposter je me dis que c'est bien un problème de directives et pas de détermination des acteurs je suppose que ces CRS n'ont des officiers
de la trempe de ceux du REP en 61-62.

S. Dekerle 31/08/2012 19:50


Je partage votre colère et votre exaspération. Nos élus ne font que mettre la poussière sous le tapis en achetant la paix sociale et en se couchant. Nous sommes gouvernés par des lâches. Un jour
ça pétera et ils devront assumer!