Le Contrôle social d'une société sur une autre...

Publié le 14 Mars 2013

Liberté d'expression 1  Des sarcasmes aux peines de prison, en passant par les remises de peine et les félicitations, le Contrôle social désigne l'ensemble des pratiques sociales, formelles ou informelles, qui tendent à produire et à maintenir la conformité des individus aux normes de leur groupe social. Ses modalités varient d'un type de société à l'autre. Ses effets sont discutés : ciment de la cohésion sociale pour les uns, il est un instrument de domination pour les autres.

Pourquoi en terre d'islam la tenue vestimentaire, la visibilité de l'islam est-elle obligatoire?

Le contrôle social procède en premier lieu par jugements et par sanctions : un écart à la norme suscite des réactions qui signalent au contrevenant — et aux autres membres du groupe — qu'il doit s'y conformer. Ces sanctions peuvent être négatives (railleries, réprobations, mépris public, mise au ban, amende, etc.), mais aussi positives (médailles officielles, félicitations scolaires, compliments moraux, etc.)

Le contrôle social est dit formel lorsque les jugements et les sanctions de conformité sont exercés par des organisations spécialisées (une police, des tribunaux, une administration pénitentiaire, etc.), informel lorsqu'il est appliqué par chacun des membres du groupe, de manière diffuse : une peine de prison infligée à un criminel après arrestation et condamnation pénale relève du contrôle social formel ; l'hilarité déclenchée par une tenue vestimentaire incongrue relève du contrôle social informel. « L'une est appliquée par chacun et par tout le monde, l'autre par des corps définis et constitués », écrit Émile Durkheim.

Les sociétés traditionnelles utilisent surtout un contrôle social informel, exercé par le groupe primaire. Dans les sociétés plus différenciées, plus individualisées et plus bureaucratisées, le contrôle social formel exercé par l'État a pris une place prépondérante, sans effacer totalement le contrôle social informel.

Pourquoi les Mosquées sont importantes pour les tenants de l'islam en Europe et singulièrement en France?

Si certaines institutions – les institutions pénales – sont spécialisées dans le contrôle social, il est cependant possible de considérer que toute institution a une fonction, directe ou indirecte, manifeste ou latente, de contrôle social.

C'est évidemment le cas pour la famille, instance d'apprentissage des normes. C'est également le cas pour les églises, les mosquées, les synagogues, les temples et pour l'école, qui œuvrent explicitement à la transmission de valeurs et à la promotion de normes – parfois concurremment.

Mais c'est aussi le cas pour des institutions qui n'ont pas pour fonction manifeste de conformer les individus aux normes établies. Les entreprises sont ainsi des lieux de conformation à des normes locales (la « culture d'entreprise ») ou générales (la ponctualité, l'assiduité, le respect de la hiérarchie, etc.). De même, les institutions de la protection sociale conditionnent explicitement ou implicitement au respect de normes morales l'assistance qu'elles apportent aux populations pauvres. (Il est à noter que l'islam prévoie ces ingérences dans la partie civile en mettant en place des institutions caritative, des banques, des juges (cadi), et parfois une police qui reste discrète en Europe mais sévit à Londres dans certains quartiers. Cela participe à un contrôle social de type islamique sur l'ensemble d'un territoire au détriment du contrôle social précédent exercé par les institutions républicaines. Ndlr Gérard Brazon)

Certains théoriciens critiques rangent également les médias de masse (dont on connait l'islamophilie) parmi ces institutions qui exercent une fonction latente de contrôle social. Car si la télévision, la radio et la presse n'ont pas de pouvoir de sanction sociale, contrairement aux institutions précédentes, elles ont en revanche un puissant pouvoir de jugement, parfois à leur insu, en dépit de l'impartialité dont elles se réclament. (Voir les émissions de Ruquier)

C'est le sens du modèle de propagande, une grille d'analyse critique élaborée par Edward Herman et Noam Chomsky, qui cherchent à mettre en évidence les biais systémiques qui existent dans les médias américains dominants : ceux-ci participent d'une « fabrication du consentement », qui contribue au contrôle social dans les démocraties libérales.

(...)

C'est sans doute lorsqu'il se mue en auto-contrôle que le contrôle social atteint son efficacité maximale : sa capacité à prévenir les écarts à la norme n'est jamais aussi forte que lorsque c'est l'individu lui-même qui se l'applique, soit de manière inconsciente, soit en ayant l'impression de se contraindre de son propre chef.

Un exemple frappant est celui de l'accusation déduite à partir d'un mot comme celui de se revendiquer "islamophobe" et qui aboutit à vous faire traiter de nazi in fine. C'est ce que l'on appelle le point Godwin. l'Ad hitlerium qui vous interdit de facto tous les débats qui ne seraient pas cadrés par des normes imposées par la bien pensance, le politiquement correct d'où l'importance de le réaliser et s'en affranchir et ainsi retrouver la liberté de parler et vous redonnera également la liberté de penser. Ne pas oublier que c'est le reproche premier fait, il y a dix ans, par les plumitifs des associatifs droits-de-l'hommistes, à Nicolas sarkozy d'avoir "libéré" la parole! Dommage qu'il n'est pâs su ou voulu libérer la France. Ndlr Gérard Brazon

Ce contrôle social interne ne se réduit pas à l'anticipation des sanctions du contrôle social externe, pour les rechercher (sanctions positives) ou les éviter (sanctions négatives) : il est le fruit d'un processus d'intériorisation de la contrainte. 

Que l'on peut aussi résumer, pour les hommes de pouvoir, par cette citation bien connue: Par appétit de pouvoir, de gloire ou de richesse, ces gens voient plus d'avantages à sacrifier leur Liberté qu’à la défendre. Une fois l’habitude établie, l’état de servitude ne se perçoit même plus

Revoir sur ce blog les 10 techniques de manipulation des masses.

Lire l'ensemble ICI

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article