Laurent Vauquiez sur RFI : "Des caricatures sont faites sur toutes les religions"

Publié le 24 Septembre 2012

Laurent Vauquiez ancien ministre des affaires européennes, ancien ministre des universités et de la recherche sur RFI. Il s'exprime sur le nouveau Traité Européen et sur les caricatures de Mahomet et leur impact sur l'islam sur les intérêts français dans le monde.

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> <br /> <br /> Alain Juppé a inauguré la « maison de la mixité »<br /> <br /> <br /> 22 septembre 2012<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> 22/09/2012 — 18h40<br /> BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) - La toute<br /> nouvelle « Maison de la mixité » a été inaugurée samedi 15 septembre au 118 rue du Héron (près de la rue du Tondu). Elle est née de la volonté conjointe de la ville de Bordeaux et de<br /> l’association “Ni Putes Ni Soumises”.<br /> <br /> <br /> Proche du Parti socialiste, cette association a été fondée en 2003 par Fadela Amara et Mohammed Abdi (condamné en 2006 pour escroquerie). Son nombre d’adhérents est inversement proportionnel<br /> aux subventions que Ni Pute Ni Soumise touche, soit à peine quelques centaines.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> L’inauguration a eu lieu en présence d’Asma Guénifi, président du mouvement, d’Alain Juppé et de Jamila Alla, présidente du Comité NPNS Gironde. Ancienne membre de SOS-Racisme, cette dernière<br /> travaille à la mission emploi de Floirac, après avoir été « animatrice urbaine » de 2001 à 2006 pour l’association « Boulevard des Potes », également proche du parti socialiste !<br /> <br /> <br /> Isabelle Madrid, chargé de mission à la Mairie de Bordeaux confirme le lien particulier unissant Alain Juppé à la responsable locale de Ni pute, Ni soumise.<br /> <br /> <br /> <br /> Crédit photo : DR.<br /> [cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et<br /> diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]<br />
Répondre
P
<br /> Oui, Dorothé !<br /> <br /> <br /> Autre poste, autre discours, mais Hollande n'est-il pas le champion toutes catégories dans cette spécialité ?<br />
Répondre
D
<br /> Comme toujours, sortons la brosse à reluire et astiquons le fantasmatique islam modéré, tolérant, blabla, dans le sens du poil! Marie Claire a tout à fait raison. Ces mecs font tous dans leur<br /> froc!<br />
Répondre
L
<br /> Vauquiez me déçoit je le croyait intelligent et lucide mais je m'aperçois qu'il est contaminé par la politique et formaté à la langue de bois c'est un oportuniste comme tous ceux de l'umps: "MEME<br /> ECOLE, MEME RACAILLE!!!!<br />
Répondre
D
VIDÉO. Quand François Hollande défendait Charlie<br /> Hebdo<br /> <br />  <br /> Le HuffPost  |  Par Sandra Lorenzo Publication: 20/09/2012<br /> 17:50:<br /> <br /> 4 ans. En 2008, sortait le documentaire C'est dur d'être aimé par des cons qui<br /> suivait l'équipe de<br /> Charlie Hebdo quand le magazine satirique était attaqué pour avoir reproduit les caricatures danoises de Mahomet et créé les<br /> leurs. Avocats, témoins, journalistes, éditorialistes et politiques, tous étaient conviés à commenter la<br /> tenue de ce procès très médiatique.<br /> <br /> <br /> Parmi eux, François Hollande. Il n'était alors que le premier secrétaire du Parti<br /> socialiste mais défendait avec conviction Charlie Hebdo et la liberté d'expression. Dans l'extrait en question, Daniel Leconte, blogueur pour le Huffington Post, qui a réalisé ce documentaire demande au futur président de la République pourquoi ce procès porte atteinte à la liberté<br /> d'expression?<br /> <br /> <br /> Et la réponse de François Hollande est sans détour: "Il porte atteinte à<br /> la liberté d'expression si par le procès, on tente d'intimider, d'approcher, on tente finalement de punir. [...] Il faut de la responsabilité mais si la pression publique, si la crainte d'un<br /> procès fait que cette responsabilité est limitée dans son exercice, c'est-à-dire qu'on préférera l'auto-censure à l'expression [...] d'une caricature alors nous ne serons pas dans la République<br /> telle que je la conçois."<br /> <br /> <br /> Des propos qui résonnent étrangement ces derniers jours alors que le Conseil français<br /> du culte musulman "étudie la possibilité de porter plainte contre Charlie Hebdo" pour "volonté délibérée d'offenser" les musulmans au niveau européen ou en Alsace-Moselle, selon Mohammed<br /> Moussaoui, président du CFCM, et que plusieurs autres plaintes contre l'hebdomadaire satirique ont été enregistrées à Paris et Meaux pour "provocation à la haine", "diffamation" et "injure publique" après la publication des nouvelles caricatures du prophète. L'Élysée ne s'est pour l'instant exprimé sur le sujet qu'à demi-mot en demandant le respect des religions. Autre poste, autre discours...<br /> <br /> <br /> http://www.huffingtonpost.fr/2012/09/20/videos-quand-francois-hollande-defendait-charlie-hebdo_n_1900333.html?utm_hp_ref=france<br />
Répondre