La discrimination jusque dans la mort à Strasbourg.

Publié le 4 Janvier 2012

La discrimination jusque dans la mort! La charia, le halal et maintenant les enterrements! Et dire que nos politiques trouvent parfaitement normal cette ségrégation dans la mort, cette séparation qui se poursuit au delà du vivant. Chacun dans son coin. Comme si la mort ne pouvait pas être un moment de paix. Je pense aux chrétiens de Gaza qui furent déterrés pour "purifier" la terre! C'est pour quand à Strasbourg? Et toujours ces mêmes journaleux de l'AFP qui énoncent les mêmes niaiseries, les mêmes stupidités sans oser faire leur métier qui est de s'interroger sur cette discrimination.

Gérard Brazon

************

20 Mn

Le cimetière public musulman de Strasbourg, le premier en France à être créé et géré par une municipalité, sera inauguré le 6 février, a-t-on appris ce mardi auprès de la Ville. Aménagé dans le sud de la ville, sur un terrain de plus d'un hectare contigu à l'un des grands cimetières strasbourgeois, le lieu pourra accueillir près d'un millier de sépultures, avec une extension possible si nécessaire.

Afin de permettre aux familles qui le souhaitent de respecter les rites musulmans, les sépultures du cimetière seront orientées vers la Mecque, une place a été aménagée pour la prière et des salles ont été équipées dans un petit bâtiment pour les ablutions.

Huit carrés musulmans dans les cimetières publics

C'est le droit local d'Alsace-Moselle (où la loi de 1905 sur la laïcité ne s'applique pas) qui autorise la mise en place d'un tel cimetière confessionnel à gestion publique. En règle générale, seuls les carrés musulmans dans des cimetières publics multiconfessionnels sont possibles.

Huit carrés musulmans existaient déjà à Strasbourg dans les cimetières publics, mais ils arrivaient à saturation depuis plusieurs années, conduisant des familles à inhumer leurs proches dans leurs pays d'origine pour respecter les rites musulmans.

La création du cimetière musulman de Strasbourg avait été approuvée en juin 2010 par le conseil municipal de Strasbourg. Le Conseil régional du culte musulman (CRCM) et un comité de pilotage regroupant des associations musulmanes ont été associés au projet.

© 2012 AFP

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Francis NERI 05/01/2012 16:30

Merci pour cette intéressante vidéo où l'on voit Fabienne KELLER se montrer sous son vrai jour: une excitée qui ose se montrer sur des plateaux TV après son échec retentissant dont l'Alsace a
encore du mal à se remettre. Cette dame qui a donné les clés de la ville à la gauche. Une "dame" arrogante, méprisante, qui se couche devant les islamistes (au sens figuré s'entend !!!) Avec son
coéquipier Grossmann ils se sont déchirés, insultés, trompés au point que les querelles dont elle parle, et qui sont effectives pour le FN, sont des plaisanteries. Demandons à Chantal CUTAJAR 3e
adjoint du temps de Mme keller ce qu'elle en pense encore. Madame keller a coulé la droite Alsacienne et nous ne souhaitons qu'une chose : surtout qu'elle ne se montre plus. La droite Alsacienne
est à reconstruire d'urgence, au FN comme à l'UMP. Amis Alsaciens ressaisissez-vous. Il n'y a que deux solutions pour nous et pour la France : La "crise" ne fait que commencer et l'effondrement est
proche. Alors ces "politiciens" de pacotilles ne servent à rien et nous devons nous "sauver" nous mêmes par un rassemblement de salut public. Ou alors nous avons encore une chance de nous en
sortir. Dans ce cas je ne vois qu'une seule personne qui puisse recréer une "base" de survie où "l'essentiel" peut se retrouver à partir de nos "fondamentaux" et cette personne c'est Marine LE PEN.

mika 04/01/2012 22:21


Fabienne Keller vs Marine Le Pen


http://www.dailymotion.com/video/xbd2tg_fabienne-keller-et-marine-le-pen-le_news

Francis NERI 04/01/2012 20:52


Je comprends Claude et vous remercie de rectifier...mais il faut se méfier des "connotations" et de la sémantique qui évolue avec le temps. "Abruti" a prit un sens très fort et croyez moi il ne
fait plaisir à personne d'en être traité. Enfin, mefions nous en cette période de ne pas se faire des ennemis ...inutilement, à droite en particulier. Il faut se méfier des "rétroactions" où
si vous préférez du coup de baton en retour.


Bien à vous ! 

Claude Germain V 04/01/2012 20:14


Monsieur Neri bonjour ,ne voyez pas une insulte ,puisque ce mot ne l'a JAMAIS été ,  dans le mot abruti ,en traduction litterale un abruti n'est ni plus ni moins qu'un aveugle un dormeur ,au
pire "celui qui ne sait pas ".


Bonne soirée

Francis NERI 04/01/2012 20:00


Je ne partage pas l'avis de Claude ! En 1945 les enseignants Alsaciens étaient remplacés par des "Français de l'intérieur" aux enfants il était interdit de parler Alsacien entre eux. "C'est chic
de parler Français" disaient ils. Après avoir étés traités de "Boches" certains  Alsaciens ont joué le jeu et ont "oublié" leur culture régionale. Longtemps l'Alsace profonde a résisté
et résiste toujours, mais des villes comme Strasbourg sont finalement passées à gauche et avec une fausse droite complice ils ont "islamisés" l'Alsace . Mais les Alsaciens, les vrais ne
lacheront pas. Alors Claude au lieu de les insulter, aidons les à retrouver leur identité régionale.


Merci pour eux!


Francis NERI


Alsacien d'adoption et fier de l'être     

Claude Germain V 04/01/2012 17:44


Quand je pense que ces abrutis ont fait des pieds et des mains pour rester français lors des dernieres guerres et que là par contre ils se comportent comme des traitres à la république .........a
n'y rien comprendre ... ils se mettent maintenant a adorer leurs futurs maitres et envahisseurs .................ABRUTIS !!!!!!!