Combien coûte le ramadan à la société française? Des bribes de réponses sur un tabou.

Publié le 25 Juillet 2012

     Tout le monde sait que le ramadan coûte à la France, aux contribuables à travers la sécurité sociale. Même les musulmans et je dirais surtout les musulmans qui justement profitent du ramadan pour s'offrir des vacances payées par la Sécurité Sociale.

Tout le monde sait que ce sujet est tabou. Vous n'entendrez sur aucune radio les arrêts de complaisance, les "fatigues" des salariés suite aux ramadan. Vous n'entendrez pas les entreprises qui doivent faire face à la pénurie de leurs employés, les chefs de services qui s'arrachent les cheveux le matin devant l'hécatombe, les absences, etc.

Le ramadan est tabou en France. Le ramadan n'a pas que des côtés positifs comme semblent le penser les pratiquants hypocritement. Les études le prouvent, les effets sur la santé sont dévastateurs! Ne pas manger, ni boire, ni faire de gros câlins ne peut que générer des frustrations et finalement de la violence. On est loin du jeûne servant à approfondir sa réflexion sur "l'amour, la tolérance et la paix".

 

Le ramadan, une calamité pour la santé …et pour la Sécu.

Quand les prescriptions d’Allah, mettent votre santé en danger, c’est qu’il est temps de vous demander si Allah vous veut réellement du bien : Crises cardiaques, accidents cérébraux-vasculaires, comas diabétiques, indigestions, déshydratation font aussi partie de la fête. Dans les pays musulmans les hôpitaux sont débordés durant le ramadan. Le Roi de Jordanie exhorte ses sujets musulmans à ne pas commettre d’excès.

Le gouvernement jordanien vient de lancer une campagne pour lutter contre les problèmes de santé les plus sérieux, qui vont des attaques cardiaques aux comas diabétiques, qui menacent les musulmans pendant leur mois saint. En principe, une période d’abstinence pour se concentrer sur la prière, le ramadan est aussi une période d’excès et d’habitudes malsaines. Un sujet d’inquiétude pour les responsables de la santé.

Peu de statistiques sur les effets du ramadan sur la santé sont publiées. Mais en Jordanie, des responsables de la santé  déclarent que les crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, de diabète, les cas de déshydratation ou de simples indigestions grimpent en flèche  dans les hôpitaux et les cliniques dès la première semaine de Ramadan.

La question est un sujet de préoccupation dans tout le Proche-Orient, où les problèmes de santé liés à l’obésité et au tabagisme, prennent un pourcentage de plus en plus grand du budget de santé des pays musulmans. En Jordanie, par exemple, le gouvernement consacre maintenant environ un cinquième du budget de l’État à la santé.

A Dubaï et en Arabie Saoudite, les journaux exhortent régulièrement le public à suivre une alimentation saine et à faire plus d’exercices physiques pendant le mois de jeûne. Cette année, l’une des stations de télévision, Al-Arabiya,  qui est la plus regardée en Arabie saoudite, diffuse une séquence pour une alimentation saine au cours des bulletins d’informations.  « Le petit conseil pour mardi : Cuire dans le four les patisseries traditionnelles de Ramadan au lieu de les faire frire. »

Le gouvernement Jordanien est cependant le premier pays à financer les spots diffusés en faveur de la santé pendant le Ramadan. La campagne est dirigée par le roi de Jordanie Abdullah II en personne, et par son épouse, la reine Rania. Ils y parlent publiquement de leur mode de vie sportif  et de leur alimentation saine.

Melba

Sur un site musulman voici une question qui prouve que même les musulmans sont un peu gênés aux entournures sur ce sujet.

Ramadan au détriment des autres
S’abstenir de manger et de boire, et veiller toute la nuit, ou se réveiller vers trois heures du matin pour manger, et essayer de dormir après. On n’est pas en forme en se réveillant pour faire un « travail effectif » n’est-ce pas ? Alors beaucoup de gens qui font le Ramadan ici dans les pays Scandinaves, se déclarent malades, et restent à la maison pour vivre de la sécurité sociale, de l’argent des autres, (les contribuables).  Ma question vous la devinez déja. Est-ce que le Ramadan de ces gens-là est accepté par le créateur ?

 

Fraude à la Sécurité sociale

 La fraude détectée par les caisses de sécurité sociale a atteint 479,5 millions d'euros en 2011, soit 22 millions d'euros de plus qu'en 2010, selon le bilan 2011, mis en ligne sur le site du ministère de l'économie, consulté vendredi 20 juillet. La seule assurance maladie a identifié pour le régime général (salariés du privé) 120 millions d'euros de fraude en 2011 (…)

http://www.planet.fr/a-la-une-479-5-millions-d-euros-de-fraude-securite-sociale-detectes-en-2011.227330.1912.html

Témoignage et question

Je suis effaré que dans un pays où la raison l'a emporté sur l'obscurantisme,  70 % de musulmans trouvent bon, un mois consécutif, de refuser toute nourriture, toute boisson, tout rapport sexuel de 5h 15 du matin à 21 heures. Je trouve effrayant que les étudiants sacrifient la qualité de leurs  études à une pratique dangereuse pour leur santé. Je trouve insupportable  que les entreprises françaises subissent les conséquences, notamment l'après-midi, de l'affaiblissement de leurs salariés, et doivent adapter leurs rythmes de travail à une pratique religieuse. Je trouve dramatique pour le voisinage qui n'est pas musulman de devoir subir, la nuit, pendant un mois, la vie nocturne souvent bruyante de voisins qui se rattrapent des frustrations quotidiennes.

 Je serai curieuse d'avoir des statistiques sur le nombre de musulmans qui  vont aux urgences, ou qui doivent se voir prodigués des soins, dans cette période. J'aimerais d'autre part de connaître les conséquences de la pratique du ramadan pour la Sécurité sociale, les mutuelles et les assurances (troubles digestifs, syncopes, accidents dus au manque de vigilance ou à la nervosité, etc.)

De même serait-il intéressant de connaître la proportion de ceux qui font le ramadan par conviction, et ceux qui le font sous la contrainte et les menaces. J'ai le souvenir du fils d'une amie d'origine algérienne, très typé, qui ne disait pas à sa mère qu'il ne mangeait pas à la cantine, et qu'il allait manger un sandwich, en cachette, dans un café éloigné de l'école. Je me souviens également de cette camarade communiste algérienne, qui me disait son angoisse, à chaque année du ramadan, de se faire insulter par des morveux de 10 ans parce qu'elle fumait sa cigarette, à dix heures du matin, et qu'elle buvait son café.

Max Ontario:

https://groups.google.com/forum/?fromgroups#!topic/fr.soc.politique/c8nXVUmm2t0

 

On notera que la censure sur combien coûte le ramadan à la collectivité existe bel et bien au-delà des félicitations de nos dirigeants politiques de droite comme de gauche... Le ramadan coûte-t-il cher à la sécurité sociale?

Cette question a été supprimée sur Yahoo. pourquoi? Je vous le donne en mille: Les Questions/Réponses peuvent être parfois supprimées car elles transgressent notre Charte d'utilisation. Curieux tout de même que la charte de Yayoo interdise de se poser la question! 

 http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20120720072448AAoGHXE

 

Début de réponse sur ce tabou

Voici également une cinquantaine d'articles sur Riposte-Laïque qui vous expliqueront les dégâts du ramadan. Ce que vous ne lirez pas sur le Monde, le Figaro. Ce que vous n'entendrez pas sur vos radios, et chaînes de télévision habituels. Normal, nous ne sommes pas dans un pays de démocratie.

Le ramadan est tabou mais l'on vous dira plus volontiers combien il rapporte aux commerces en taisant  au passage le bénéfice énorme que font les trois mosquées habilitées à donner l'aval du halal.

Par Cyrano de Riposte-Laïque

Tous les ans, nous avons droit à des déluges d’articles élogieux sur le ramadan, notamment dans Libération, l’Humanité et sur les plateaux de télévision. Beaucoup veulent y voir la preuve que l’intégration se passe bien, et que la France a su s’adapter aux pratiques d’une nouvelle population. Celui qui nous sert de président, Normal 1er reçoit même, en ce jour, à l’Elysée, le recteur de la Mosquée de Paris, l’ineffable Boubakeur ! D’autres, comme l’islamo-collabo Delanoé, se permettent carrément de le commémorer dans leur mairie. Les musulmans, dans certaines communes, soutenus par le conseil d’Etat, se permettent à présent d’exiger des salles municipales, reniant les principes de la loi de 1905. Dès ses débuts, Riposte Laïque, rompant avec le consensus général, s’est permis de dénoncer tout ce que représente cette pratique imbécile, dangereuse pour la santé, coûteuse à notre pays, inadaptée à nos entreprises, et qui sert surtout à fliquer les mauvais musulmans. Nous n’oublions pas les vrais résistants qui, de l’autre côté de la Méditerranée, et à présent sur notre sol, se battent pour ne pas subir la tyrannie des imams, et osent vouloir vivre normalement, sans subir de dictature religieuse. Nous vous proposons donc ce numéro spécial ramadan, avec les 50 meilleurs articles parus dans Riposte Laïque, pour mieux démasquer cette imposture communautariste, et donner à nos lecteurs des arguments pour mieux contrer les nouveaux bigots qui se pâment devant cet obscurantisme, et osent y voir un progrès pour la France laïque.

Loquendi Libertatem Custodiamus - Gardons la liberté de parler

Cet article n'est pas protégé et peut-être diffusé comme tel ou par extrait à la condition d'en indiquer l'auteur et la provenance. http://www.gerard-brazon-com.

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Polux 25/07/2012 21:04


15h30 sans manger, ce n'est pas la mer à boire lorsque l'on est soutenu par un dieu d'une telle puissance et que l'on a bien fait le plein avant 5h30 !


Je pense qu'encore une fois ils profitent du système, car avant les vrais musulmans faisaient aussi le ramadan et ne se plaignaient pas de la sorte !!!


Ne me dites pas le contraire, j'ai travaillé au début des années 70 en restauration avec des musulmans qui étaient pratiquants et qui jamais ne se plaignaient des effets du ramadan !

mika 25/07/2012 09:38


DELIRIUM
XXL


 Une
femme politique koweïtienne pour la légalisation de l'esclavage sexuel...Les hommes pourraient utiliser les prisonnières de guerre, détaille-t-elle.


http://www.atlantico.fr/atlantico-light/deputee-koweitienne-pour-legalisation-esclavage-sexuel-428706.html