Le SIEL sera attentif au programme de Fillon et s'il devient Président de la République - Par Jacques Chassaing

Publié le 29 Novembre 2016

Son président, Karim Ouchikh, a livré dans un communiqué, son appréciation. Dans toute l’acception du mot, s’entend, ce qui place au pied du mur, tant le candidat Fillon que la candidate Marine. Un ultime avertissement que cette dernière devra prendre très au sérieux.

Une ligne politique lucide, inédite depuis Georges Pompidou (1)

D’emblée, Karim Ouchikh, n’y va pas par quatre chemins : «… François Fillon a très largement remporté les primaires de la droite et du centre… ».

Avec un discours : « …prometteur, à la fois conservateur sur le registre sociétal, fortement réformateur en matière économique et réaliste au plan international. Cette ligne politique lucide, inédite depuis Georges Pompidou, entre en résonnance parfaite avec les attentes de nos compatriotes qui subissent partout en France les ravages de la mondialisation et les angoisses identitaires… » 

 

pompidou

Mais l’observateur de Souveraineté Identité et Libertés tempère : « … cette large victoire remportée auprès des électeurs de droite ne doit pas nous faire oublier que François Fillon fut, sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, l’un des artisans du déclassement de la France : avec l’adoption du traité de Lisbonne et le retour de notre pays dans le commandement intégré de l’OTAN, il a accentué notre dépendance européenne et consolidé notre assujettissement aux Etats-Unis ; avec la sanctuarisation de l’espace Schengen et la déstabilisation de la Libye, il a organisé les conditions objectives du chaos migratoire qui frappe brutalement notre continent ; avec la politique de libre échange imposée par les institutions de Bruxelles, il a accéléré la désindustrialisation de notre pays et œuvré au démantèlement partiel de nos services publics… »

unknown-1         unknown

A ces griefs, il serait bon de prêter attention à une toute petite phrase de Fillon à Juppé, le soir de sa victoire : « Alain, tu es un homme d’Etat ». Donc encore ministrable?

coucou, me revoilà?

juppe-socialo                                                                                                  l-ex-ministre-francois-baroin-g-et-l-ex-premier-ministre-francois-fillon-d-le-5-octobre-2011-a-paris_1114216                                    sarko_fillon

coucou, nous revoilà?

François Fillon devra donc rapidement montrer patte blanche pour prouver la sincérité de son programme et sortir du Nouvel Ordre Mondial. Mais ce n’est pas tout, il devra, a fortiori, quand la chose est la conséquence de cette globalisation : « clarifier ses réponses politiques pour affronter réellement les défis de ce temps : mise sous tutelle de l’islam sur le sol de la République ; défense des racines culturelles chrétiennes de la France ; rupture radicale avec le modèle institutionnel européen de l’UE ; protection absolue de la famille et de la dignité humaine ; mainlevée des entraves qui étouffent notre société et enchainent notre économie…. ».

Les réponses aux espoirs de millions de Français vont être scrutés par le SIEL

Il : « suivra donc avec une attention toute particulière la campagne électorale d’un François Fillon qui, malgré les insuffisances actuelles de ses engagements politiques, porte manifestement les espoirs de millions de Français. »

A François Fillon il sera exigé de : « répondre aux véritables attentes des Français : notre souveraineté, l’immigration, l’emploi, la précarité sociale, la réindustrialisation de la France, les services publics bien sûr… mais aussi le refus d’un islam conquérant, incompatible avec la République, la remigration des populations qui refusent de se plier à nos lois et nos coutumes, la sauvegarde intangible de notre modèle de civilisation, l’affirmation de l’identité chrétienne de notre pays, la défense de la famille traditionnelle et le respect absolue de la vie, de la conception à la mort naturelle, la liberté pour les parents d’éduquer leurs enfants, l’autorité d’un Etat respecté, recentré sur ses missions régaliennes, la protection de toutes nos libertés, dont la liberté d’entreprise… »

Aux mêmes exigences, Marine devra se plier. Et là, vraisemblablement, il y aura des pleurs et des grincements de dents.

La victoire de François Fillon impose à Marine Le Pen de renouveler son offre politique vers la droite

Si pour l’heure, malgré les revers que le SIEL a essuyés du Front national, et qui se sont soldés – enfin – par son départ du RBM, Karim Ouchikh a entériné la décision de soutenir  la candidature  de Marine Le Pen aux élections présidentielles « …au regard de l’offre politique présente »  Presque par défaut pourrait-on dire https://ripostelaique.com/voter-marine-par-defaut.html

D’autant que ce soutien ne fait pas l’unanimité au sein des militants de la première heure du SIEL. Et là, pour le coup, même avec des racines chrétiennes, la parabole des ouvriers de onzième heure reste indigeste.

Dès lors, le SIEL rappelle une nouvelle fois : «  que ce soutien n’est pas inconditionnel. »

islam-comp               credib-fn

En quittant ce mois le Rassemblement Bleu Marine : «  qui avait largement fait la preuve de son impotence, le SIEL se déclare aujourd’hui toujours disponible pour apporter son concours à Marine Le Pen, mais sur la base d’un accord politique et électoral clair et équitable qui serait véritablement respectueux des intérêts de toutes les composantes de ce futur rassemblement patriotique à vocation majoritaire. »

Marine Le Pen voudrait rassembler sans partage autour de sa candidature, parler au nom du peuple, réceptionner dons et adhésions nouvelles, pour combler les pertes de militants, de secrétaires départementaux démissionnés et l’abandon de récents élus : « elle ne saurait y parvenir sans déjà rassembler sincèrement en 2016 tous ceux qui, venant de la droite comme de la gauche, entendent lui apporter un soutien pour faire gagner la France en 2017. » Un dernier avertissement que l’appareil FN et ses courants feraient bien d’entendre, car, sinon : « François Fillon a fait la démonstration de sa capacité certaine à capter puissamment un vote conservateur et identitaire qui séduit largement, y compris parmi les électeurs du FN : si Marine Le Pen néglige cette nouvelle donne politique, l’OPA sarkozyste réalisée en 2007 sur l’électorat frontiste peut fort bien se reproduire… » 

fn1  fn2  fn3

 

fn4

 

Mais d’ici là, la liste de toutes les candidatures n’est pas encore close, de même que l’idée d’organiser des primaires au FN, selon l’ahurissante et tardive déclaration de Gilbert Collard. Plus connu, il est vrai pour la qualité de son émission littéraire sur TV Libertés, que pour ses audacieuses contributions au différentiel familial, Marion-Marine.

collard-prim

http://www.fdesouche.com/794223-gilbert-collard-souhaite-une-primaire-fn-lavenir#

Le communiqué complet sur : http://www.siel-souverainete.fr/index.php?option=com_k2&view=item&id=788:la-victoire-de-francois-fillon-impose-a-marine-le-pen-de-renouveler-son-offre-politique-vers-la-droite&Itemid=1185

https://ripostelaique.com/presidentielles-la-credibilite-du-fn-serieusement-mise-en-doute.html  

https://ripostelaique.com/digoin-71-rassemblement-anti-migrants-et-contre-manif-de-goche.html

(1) De Pompidou, on rappellera toutefois :

Malgré les Accords d’Evian -. Accords précédés de nombreuses rencontres, éclairées par  des négociations secrètes avec le FLN dont Pompidou fut chargé par le Général de Gaulle, dès 1960 : Georges Pompidou, Lettres, notes et portraits 1928-1974. Témoignages d’Alain Pompidou. Robert Laffont, 2012.  Dans cet ouvrage, dans les pages 329 à 366, on apprend notamment : « Conformément à vos instructions (celles de de Gaulle Ndlr JC), nous avons de nouveau rencontré le 5 mars (1961), les émissaires du FLN… depuis notre rencontre du 20 février… ils avaient manifestement consigne de prendre du champ, de se soustraire à tout engagement et en fin de compte, de gagner du temps… le FLN est opposé au principe de trêve (et de cessez-le-feu)… le problème algérien constitue un tout, il n’est pas possible de dissocier les aspects militaire et politique… le FLN préfère commencer par les questions politiques…toute solution, même provisoire, des questions militaires est impossible tant que l’accord n’est pas politique… Sahara: c’est sur ce point que se cristallise l’opposition du FLN…la position du GPRA est arrêtée… aucune concession n’est possible, le Sahara appartient à l’Algérie… » « Elle fixe les objectifs à atteindre et les moyens d’y parvenir. En outre, elle pose le problème des négociations et les conditions de cessez-le-feu qui serviront de base, cinq ans plus tard, aux négociations d’Evian.. » http://lequotidienalgerie.org/2013/11/08/reflexions-sur-le-congres-de-la-soummam-par-benyoucef-ben-khedda/

https://ripostelaique.com/immigration-algerienne-plateforme-de-soummam-a-60-ans-mois.html

Jacques Chassaing

Le SIEL sera attentif au programme de Fillon et s'il devient Président de la République - Par Jacques Chassaing

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean-luc 29/11/2016 15:21

Est-ce que le Siel est un parti politique ? Dans l'affirmative, est-il assez solide pour pouvoir prétendre faire pencher la balance lors d'élections ? J'ai l'impression que Karim Ouchikh erre un peu comme François Bayrou: comportement de girouette. Je sais bien que le FN doit mettre le plus d'atouts possibles de son côté mais s'il pouvait ne pas être redevable à ce "soutien", ce ne serait pas plus mal.

Versaline 29/11/2016 12:45

A mon humble avis le SIEL est un micro-parti qui n'a pas une grande représentativité, qui a de bonnes interventions notamment en ce qui concerne l'immigration et la lutte qu'il mène contre l'islamisation de la France. Mais c'est un parti qui se cherche et qui n'est pas clair notamment lorsqu'il s'est désolisarisé du FN, en n'apportant pas des réponses claires concernant ses désacords envers ce parti... Le SIEL est en recherche de reconnaissance et cherche le parti qui pourra la lui donner, quitte à aller cirer les pompes des LR qui n'ont aucun point commun avec un parti souverainiste... il va falloir pourtant se décider et si c'est pour jourer les faux-culs comme l'UMPS, alors c'est beaucoup de bruit pour pas grand chose...