La lettre d'Aymeric Chauprade à Cazeneuve, suite au meeting d’Erdogan - Par Lucette Jeanpierre Préface Gérard Brazon

Publié le 7 Octobre 2015

Chacun le sait, j'ai pour Aymeric Chauprade une grande admiration. Son intelligence, sa vision géopolitique, son ardeur et ses convictions nationales sont une évidence pour tous. 
 
J'ai participé à sa campagne électorale dans le 92 et j'ai tracté avec lui lors des européennes et croyez moi, ce fut un régal. Cet homme est un grand bonhomme qui sait remercier ses troupes par ce petit rien que l'on appelle dans les milieux syndicaux et les ressources humaines, d'où je viens, la "caresse positive" que tous militants sont en droit d'attendre même s'ils ne la demandent pas ouvertement. Cela ne coûte rien et ça fait tellement de bien pour les combattants, les laboureurs de parking (avec les dents et les ongles le plus souvent), comme dans mon département acquis à l'UMPS local.
 
Les militants ne sont pas de la chair à canon électoraliste que l'on envoie sur les marchés, dans les escaliers, sur les trottoirs des villes pour distribuer et porter la bonne parole patriote, ils sont d'abord des "croyants" en la France de nos pères et nos mères et méritent le respect.
Les militants se battent avant tout pour des idées avant même que pour des postes même ils prennent en général très mal les arrivées intenpestives de militants de la dernière heure, celle de la distribution des fruits de leur travail de fond. C'est bien naturel au fond ! 
Le militants de base ne sont pas des imbécile, des incultes, des soldats sans cervelle, des journaleux de radio-télévisions, des politiciens "couche-toi là", des archevêque aux ordres et à la gamelle, ils n'ont que leur "croyance" et l'enthousiame. Ils sont honorables. 
 
Souvenons-nous que même l'Empereur Napoléon 1er faisait le tour de ses campements avant et aprés la bataille et ne laissait pas ses troupes se battre seules ou en les ignorant aprés le combat.
 
Aymeric chauprade connait le roman historique de la France, je reste encore assez fier d'avoir fait parti de ses troupes aux européennes.
Gérard Brazon
 

chauprademarineLes lecteurs de Riposte Laïque connaissent bien, à présent, le député européen Aymeric Chauprade. Ce dernier avait répondu, durant l’été, à une interview de Pierre Cassen, où il accusait à juste raison ce gouvernement de défendre davantage l’Islam que les Français.

http://ripostelaique.com/ce-gouvernement-defend-davantage-lislam-que-les-francais.html

Il nous arrive, par ailleurs, de regretter que la clarté des propos du député européen sur la réalité de l’islam et de la conquête agressive de notre pays que ce dogme sous-entend, ne soit pas davantage repris par la direction du FN, présidente comprise.

Nous n’en apprécions que davantage que cela soit encore d’Aymeric Chauprade que vienne, sous la forme d’une lettre envoyée au ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, la plus forte réaction au scandaleux meeting tenu par Erdogan, au Zenith de Strasbourg.

http://aymericchauprade.com/lettre-ouverte-a-bernard-cazeneuve/

Dans ce courrier, le courageux député dit tout sur la soumission des dirigeants français aux islamistes. Il dénonce la séparation des hommes et des femmes, un discours tenu dans une langue étrangère, l’encouragement à continuer de profiter des subsides de l’Etat-providence, sans en respecter les règles laïques.

Ne reculant devant aucune provocation, Erdogan a même osé reprocher à la France, sans la moindre réaction, selon la formule de Francis Gruzelle, des « bras cassés »   Hollande-Fabius,  de ne pas compter de représentants turcs à l’Assemblée nationale, rien de moins.

Surtout, après les propos de Philippe de Villiers, reprochant à la presque totalité de la classe politique d’être achetée par le Qatar et l’Arabie saoudite, il insiste de nouveau sur l’incroyable soumission de nos ministres et président aux pays qui prônent ouvertement le terrorisme et l’islamisation de notre pays.

Il conclut en rappelant que notre Garde des Sceaux, Christiane Taubira, a livré Florian Philippot au Qatar, en signant une lettre demandant aux autorités bruxelloises de lever l’immunité parlementaire de celui-ci, après que celle de Marine Le Pen eut été elle aussi levée, suite à ses protestations contre les prières musulmanes illicites.

Surtout, Aymeric conclut par une menace à peine voilée contre ceux qu’il accuse de collaboration avec les régimes islamistes, leur rappelant qu’un jour, ils auront des comptes à rendre à la Nation, quand notre pays sera redevenu souverain.

Signalons que Marine Le Pen et Florian Philippot ont également protesté contre la tenue de ce meeting, qui n’a apparemment pas ému l’ensemble de la gauche, et pas davantage l’UMP, ni nos journaleux propagandistes d’Etat.

Lucette Jeanpierre

http://aymericchauprade.com/lettre-ouverte-a-bernard-cazeneuve/

La lettre d'Aymeric Chauprade à Cazeneuve, suite au meeting d’Erdogan - Par Lucette Jeanpierre Préface Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Aaron 10/10/2015 22:29

Casevide n' aura certainement pas la politesse de lui répondre...
Mais ce qui compte c'est de diffuser cette lettre .